Autre Monde, tome 1: L’Alliance des Trois

 

L'Alliance des Trois, Maxime Chattam

L’Alliance des Trois, Maxime Chattam

Ce roman m’a été « prescrit » par mon médecin pour me détendre ( si on pouvais vraiment soigner les gens grâce aux livres, on vivrait dans un monde parfait !) et j’avoue que ça a plutôt bien fonctionné. C’est exactement le genre de livre que je ne peux lâcher qu’une fois la dernière page dévorée.

Il faut dire que j’adore les romans où les héros se retrouvent livrés à eux-mêmes en pleine nature et doivent s’organiser pour survivre, un peu comme Robinson Crusoë. A ceci près que Robinson était tranquille sur son île alors que dans Autre Monde le danger guette à chaque coin de rue… ou du moins ce qu’il en reste. En effet le roman commence par une gigantesque tempête qui engloutit New York sous les éclairs et la neige et affecte de façon assez étrange aussi bien les humains que les animaux.

C’est dans ce contexte apocalyptique que commence la fuite des héros qui tentent d’échapper à de mystérieuses créatures montées sur des sortes d’échasses et munies d’yeux / projecteurs, ainsi qu’à un étrange Il qui redoute que les adolescents ne trouvent refuge au « sud ». Cap vers le sud, donc ! Et voilà nos héros en train de naviguer … dans une rame de métro envahie par les flots !

Et ce n’est pas la seule surprise que nous réserve ce roman : tout au long de l’histoire, le lecteur va de surprise en surprise en découvrant un monde nouveau, remanié par une Nature déchainée et où les survivants doivent trouver une nouvelle façon de vivre en société. Ce qui inclut, bien sûr, des complots, des secrets, des tentatives de meurtres et autres pièges diaboliques.

Finalement, je trouve que le roman est à l’image de son titre : mystérieux et surprenant. En effet, il est question de l’alliance des trois, or s’il y a bien une bande de trois amis au début de l’histoire, l’un d’eux disparait très vite. Mais alors qui est ce troisième membre auquel fait référence le titre ? Il faut attendre quasiment le milieu du roman pour le savoir !

Mention spéciale également pour Plume, l’énorme chienne qui porte le même nom que mon minuscule chaton, cela m’a beaucoup fait rire. D’autant plus que ce personnage secondaire se révèle finalement plutôt attachant.

Enfin, j’ai beaucoup aimé le côté très réaliste et humain des héros. Certes Matt doit utiliser son épée pour se défendre, et tuer des personnes, mais il n’a rien à voir avec un chevalier qui distribue des coups de lames à tort et à travers sans même sourciller. Ici le héros est confronté à l’horreur de la mort, au fer qui déchire les chairs, et n’éprouve que du dégout et de la tristesse en repensant à ses actes.

Je conseille donc ce roman à tous ceux qui n’ont peur de se lancer ni dans une longue saga ( déjà 7 tomes parus à ce jour), ni dans une aventure épique au coeur d’une toute nouvelle Terre.

L’Alliance des Trois, Maxime Chattam (Le livre de poche, 2012)